Prise du pouvoir par les Talibans : l’Afghanistan creuse la fracture des relations internationales

0

Pendant que les Occidentaux plient bagages et organisent le rapatriement de leurs compatriotes basés en Afghanistan, la Chine annonce respecter la volonté du peuple afghan et souhaite « des relations amicales avec les Talibans ».

Au même moment, la Russie a déjà rencontré les nouvelles autorités afghanes et décide de rester dans le pays en maintenant ses relations diplomatiques.

Ainsi l’Afghanistan devient donc le nouveau terrain géopolitique mondial où se joueront les projections de puissance entre l’Occident, les Chinois et les Russes.

Et la suite diplomatique se jouera dans les coulisses des Nations Unies qui seront mises à rude épreuve dans ce terrible jeu géostratégique mondial.

Une grille de lecture qui reléguera inéluctablement au second plan les crises sécuritaires en Afrique car l’Afghanistan redevient le nouvel enjeu géostratégique mondial.

D’où l’impérieuse nécessité pour l’Union Africaine de travailler à la mise en place de forces d’interposition africaines promptes à agir de façon autonome pour les opérations de soutien et de maintien de la paix. C’est mon intime conviction.

Babacar BA
Consultant en Sécurité Nationale

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.