Mise en œuvre d’une gestion intégrée des zones côtières au Sénégal : l’UE annonce une contribution à hauteur de 3,5 milliards de francs CFA

0

L’Union européenne (UE) a contribué à hauteur de 3,5 milliards de francs CFA pour la mise en œuvre d’une gestion intégrée des zones côtières au Sénégal, dans le cadre de l’Alliance mondiale contre le changement climatique (AMCC).

Amaury Hoste, chef d’équipe gouvernance et stabilité de l’UE, en a fait l’annonce mercredi à Dakar, à l’occasion du lancement officiel de ce projet de gestion intégrée des zones côtières. Cette cérémonie sera suivie de la première réunion du comité de pilotage dudit projet, dans le cadre des efforts conjoints de l’UE et du gouvernement du Sénégal « pour une relance verte, durable et inclusive afin de faire face à la pandémie de COVID-19 et ses conséquences économiques et sociales ». 

 « Les zones côtières font face à de sérieuses menaces qui sont aggravées par le changement climatique notamment à travers l’élevation du niveau de la mer, l’acidification des océans et la généralisation des épisodes extrêmes (inondations et sécheresse) », a-t-il indiqué.  

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.