Manifestations au Sénégal : la Croix-Rouge livre son bilan

0

La Croix-Rouge sénégalaise a porté secours à 590 blessés lors des manifestations publiques du mercredi 3 au lundi 8 mars 2021 à Dakar, UCAD, Pikine, Guédiawaye, Rufisque, Bignona, Mbacké et Touba.

Cette assistance humanitaire a été assurée par 316 secouristes auprès de 590 manifestants blessés, dont 288 à Dakar, 109 à l’UCAD, 77 à Pikine, 33 à Bignona, 29 à Ziguinchor, 25 à Guédiawaye, 21 à Rufisque, 8 à Mbacké et Touba. Au total 232 victimes ont été évacuées vers les structures sanitaires : 109 à l’UCAD, 60 à Dakar, 21 à Bignona, 15 à Rufisque, 15 à Ziguinchor, 8 à Mbacké et Touba, 2 à Pikine, 2 à Guédiawaye.

Trente-six (36) équipes de volontaires, dont 7 à Bignona, 6 à Dakar, 6 à Pikine, 6 à Ziguinchor, 4 à l’UCAD, 4 à Rufisque, 2 à Guédiawaye, 1 à Mbacké et Touba, ont été engagées.
Elles ont pu recenser des cas de brûlures, de saignements, de fractures, de traumatismes crâniens, d’inconsciences ou de pertes de connaissance, de blessures légères, ouvertes ou graves, entre autres.

Ces équipes d’intervention opérationnelles ont aussi dénombré parmi les victimes secourues, 6 pertes en vies humaines, dont un sans-abri intercepté à la Place de l’Indépendance à Dakar, deux corps sans vie à Keur Massar, un à Yeumbeul Nord, un décès enregistré à Colobane et un autre aux Parcelles Assainies.

Les interventions des 316 volontaires, dont 74 à Dakar, 60 à Ziguinchor, 50 à l’UCAD, 35 à Pikine et Bignona, 32 à Rufisque, 20 à Guédiawaye, s’inscrivent dans le cadre de la mission de la Croix-Rouge pour «prévenir et alléger les souffrances des hommes en portant secours sans discrimination aux blessés des champs de bataille, de troubles sociaux et autres situations de violence… ».

Elles ont été menées au niveau de plusieurs points de manifestations comme l’Avenue Cheikh Anta Diop, UCAD, Dakar Plateau, Colobane, Canal 4 de Fass, Parcelles Assainies, Rond-Point Case Bi, Keur Massar, Yeumbeul Sud et Nord , Entrée de Pikine Icotaf, Auchan Pikine, Texaco, Thiaroye sur Mer, Poste Thiaroye, Golf et Sam Notaire, Médina Gounass, Ndiaréme Limamoulaye, Wakinane Nimzatt, Rufisque, Sangalkam, Niacourab, Diamniadio, Roind-Point Mbacké-Touba, Mbacké Khewar, Escale, Palène, Bignona et Ziguinchor, à travers la mise à disposition de trois véhicules de secours, dont une ambulance à l’UCAD, un Pick Up à Mbacké et un autre véhicule (Land Cruzer) à Dakar octroyé par la Délégation régionale du CICR.

Rappelons qu’en 2012 lors des violences pré-électorales de la présidentielle, 153 blessés étaient secourus par 700 volontaires en 24 jours d’intervention à Dakar et dans les régions de l’intérieur du pays. 

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.