L’HISTOIRE DU GAMOU DE NDIASSANE

0

POPONGUINE INFO – NDIASSANE 2018

L’histoire du Gamou de NDIASSANE est intrinsèquement liée à celle dudit village. Des sources proches des membres de la famille, signalent que c’est en 1800 à Tombouctou au Mali que CHEIKH SIDY MAKHTAR KOUNTIYOU a envoyé, « sur instruction divine », son frère et talibé Cheikh Bounama au Sénégal, à Ndankhe précisément, un village situé à quelques kilomètres de Mékhé. De là, Cheikh Bounama eut plusieurs enfants dont le benjamin CHEIKH BOUH MOHAMED, fondateur de NDIASSANE, naquît quelques mois après la mort de son père, en 1840.

Comme il est de tradition dans la famille le jeune Cheikh Bouh est envoyé en Mauritanie pour y apprendre le Coran, dès l’âge de sept ans. Il quittera ce pays dix-sept ans plus tard. C’est-à-dire à l’âge de vingt-quatre ans en 1864 pour retourner à Ndankhe où résidait auparavant son père. Il faisait du soufisme à travers l’enseignement du coran.

Pour édition 2018, des pays de la sous-région comme le Mali, la Mauritanie et la Gambie sont présents.

La commune de Poponguine-Ndayane qui compte beaucoup de fidèles khadre est fortement présente.

ALASSANE FAYE

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.