LES FONDS DE L’ETAT

0

POPONGUINE INFO – CONSEIL MUNICIPAL

Poponguine, 06 / 07/ 2018 – le conseil municipal de la commune de Popenguine-Ndayane s’est réuni ce jeudi à la salle de délibération. Le Sous-Préfet de Sindia a présidé la rencontre en présence du Maire, des agents du Trésor et de 29 conseillers sur les 40 élus.

Suivant l’arrêté ministériel n°007762 du 12 avril 2018, la dotation de compensation global pour la commune de Popenguine-Ndayane est de 23 000 000f pour la gestion 2018. La clé de répartition est définie par l’Etat.

L’éducation est la première priorité, elle rafle la mise avec 8 500 000f. La santé vient en deuxième position avec 6 500 000f, dont 4 000f en dotation de médicaments.

Il appartient en effet à l’Etat de déterminer les taux des indemnités des élus locaux, 3 600 000f pour l’indemnité de représentation du bureau municipal.

Avec ses 17 ASC, le sport reste le parent pauvre, 500 000f. Le basket et le handball, des disciplines à promouvoir dans la commune vont devoir prendre leur mal en patience.

  • 1 000 000f pour l’action sociale
  • 1 000 000f pour la jeunesse
  • 1 000 000f pour la culture
  • 900 000f pour l’environnement et protection de la nature.

Le conseil municipal a voté et adopté à l’unanimité, les fonds de dotation.

Les fonds de concours 13 000 000f, sont destinés à l’investissement. Ainsi le conseil municipal à décidé de construire deux maisons de quartiers et un logement pour le l’infirmier du poste de Santé de Poponguine Sérère.

Concernant la construction de 2 maisons du quartier, des conseillers ont exprimé leurs interrogations.

Le constat est que les conseils d quartier ne fonctionnent pas, donc qui va animer ces maisons. Dans le cadre de l’intégration des entités qui composent la commune, n’est il pas plus judicieux d’ériger une seule maison des quartiers et bien équipé cette dernière?

C’est bien de loger un ICP, mais le comité de santé pourra t il assurer le salaire de cet agent?

Le Sous-Préfet de Sindia a informé le conseil municipal de la dernière réforme qui va supprimer les comités de santé. Ces structures seront remplacées par des comités de développement sanitaires. Les CDS seront gérés par les maires

Pour contrôler les actions sociales (les dons), le conseil municipal a choisi des élus qui lui représenteront dans les actuels comités de santé.

Représentant à Poponguine Sérère – Pessendi Diouf, représentant à Ndayane – Mandoye Ndoye, représentant au centre de santé Poponguine – Pape Alioune Diouf

Le PUDC a donné cinq moulins à mil pour la commune.

ALASSANE FAYE

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.