La fondation du PAD forme des jeunes de Popenguine Ndayane : le Maire Mansour Thiandoum magnifie le projet pour anticiper sur l’employabilité

0

La commune de Popenguine Ndayane, en collaboration avec le Port Autonome de Dakar, a fait bénéficier d’une formation une centaine de jeunes dans les métiers portuaires. Cette commune va abriter l’un des plus grands ports du monde.

Le port de Ndayane va s’étendre sur une emprise foncière de 1200 hectares, soit plus de trois fois celui de Dakar. Pour l’administratrice générale de la fondation du Pad, leur organisation a voulu contribuer à cette session de formation parce qu’elle rentre dans son plan d’action.

Diouma Téréra indique que la fondation a un programme de formation et d’insertion qui incite les jeunes à renforcer leurs capacités et à faciliter leur insertion professionnelle.

La fondation du PAD veut aider à l’insertion des jeunes dans ce projet qui va générer plus de 10 mille emplois. C’est logique, aux yeux de Diouma Téréra, de commencer la formation par les jeunes de cette commune qui va accueillir ce port.

Pour sa part, le maire de la commune de Popenguine Ndayane, Mamadou Mansour Thiandoum, magnifie non seulement le fait que sa commune ait été choisie pour abriter ce projet, mais aussi la formation des jeunes pour anticiper sur l’employabilité afin de lutter contre le chômage dans la localité.

Le projet dont la cérémonie de la pose de première pierre a été présidée le 04 janvier 2022 par Macky Sall vise à créer un terminal à conteneurs disposant d’un linéaire de quai de 840 m capable d’accueillir deux navires de 336 m.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.