Incendie mortel de l’hôpital Magatte Lo : une information judiciaire ouverte à l’encontre de trois personnes

0

Le tribunal de grande instance (TGI) de Louga a déclaré mercredi avoir ouvert une information judiciaire pour imprudence et négligence présumées à l’encontre de trois personnes dont le directeur de l’hôpital Maguatte-Lô, Abdou Sarr, à la suite de l’incendie à l’origine de la mort de quatre nouveau-nés dans cet établissement public de santé, le 24 avril. L’enquête concerne, outre M. Sarr, une aide-infirmière chargée de la surveillance de la salle de néonatologie et la cheffe du service de pédiatrie de l’hôpital. 

L’‘’imprudence’’ et la ‘’négligence’’ des trois personnes mises en causes ‘’ont été à l’origine de la mort des quatre bébés et des blessures causées aux deux autres’’, affirme le TGI de Louga dans une note d’information parvenue à l’APS. ’’Le drame aurait pu être évité si une garde permanente ou au moins à intervalles plus réduits était’’ assurée aux nouveau-nés, ajoute-t-il. Quatre nouveau-nés ont été tués et deux autres blessés dans l’incendie qui s’est déclaré le 24 avril à la maternité de l’hôpital Magatte-Lô, à Linguère, dans la région de Louga. Le parquet de Louga affirme avoir ouvert l’enquête pour élucider les circonstances et les causes du sinistre.

Un court-circuit pourrait être à l’origine de l’incendie, avaient dit le maire de Linguère, Aly Ngouille Ndiaye, et le ministre de la Santé et de l’Action sociale, Abdoulaye Diouf Sarr, qui s’était rendu à l’hôpital, le même jour.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.