Emploi des jeunes : le département de Mbour bénéficie d’un montant de 3 milliards FCFA pour financer des projets

0

L’Etat du Sénégal va financer 1500 jeunes du département de Mbour pour un montant de trois milliards de francs CFA, a annoncé mardi le ministre de l’Emploi, de la Formation professionnelle, de l’Apprentissage et de l’Insertion, Dame Diop.  Il en a fait la révélation en procédant au lancement officiel des activités du pôle emploi-entrepreneuriat dudit département. Il a posé cet acte en compagnie de son homologue en charge des Télécommunications et de l’Economie numérique, Yankhoba Diattara, du directeur général de l’Agence de l’informatique de l’Etat (ADIE), Cheikh Bakhoum. 

Faisant d’une pierre deux coups, il a visité les installations de l’espace Sénégal services qui abrite le pôle emploi-entrepreneuriat. Selon lui, ce pôle va travailler avec des structures telles que l’Agence nationale pour la promotion de l’emploi des jeunes (ANPEJ), le Fonds de financement de la formation professionnelle (3FPT), la Délégation à l’entreprenariat rapide des femmes et des jeunes (DER/FJ), l’ADPME, l’Agence pour la promotion des investissements et grands travaux (APIX), l’Office national de formation professionnelle (ONFP), entre autres.  Il précise que c’est l’ANPEJ qui en constitue la porte d’entrée avec comme support technique l’ADIE qui met à disposition des espaces avec la technostructure technique et informatique qui va permettre d’avoir un guichet unique. 

‘’Le guichet unique n’est pas une simple juxtaposition de structures. Les jeunes, lors du Conseil présidentiel sur la jeunesse et l’emploi, avaient souhaité que les structures créées pour les accompagner se rapprochent. C’est la raison pour laquelle ces structures sont au niveau départemental et vont prendre en charge la question de l’emploi, de l’employabilité et de la formation’’, a-t-il expliqué.  D’après le ministre, le président de la République, dans le cadre du programme d’urgence ‘’Xeyu ndaw yi’’, a décidé de répartir les emplois et les enveloppes de financement au prorata de la population active de chaque département.  

‘’Nous lançons un appel aux jeunes de Mbour de venir s’inscrire. Le Chef de l’Etat a demandé que l’inscription soit volontaire et personnelle. Il n’y a pas de favoritisme possible. Ce sont les jeunes qui vont venir eux-mêmes s’inscrire. Ils seront accueillis par l’ANPEJ qui va (…) décider avec eux de leur projet, formation, financement ou emploi et trouver une solution à cela’’, a précisé Dame Diop. 

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.