Accidents en mer, absence d’une aire de transformation et de conditionnement du poisson à Ndayane… le diagnostic de Mamadou Ndoye

0

Le chavirement des pirogues avec mort d’homme est un tellement fréquent qu’il s’est banalisé. Il ya deux jours deux jeunes pêcheurs de Ndayane ont péri suite à ce type d’accident. Qu’Allah les accueille au paradis, eux les martyrs qui bravent les vagues pour chercher le poisson . Je profite de l’occasion pour présenter mes condoléances à leur parrain Mamadou Faye et à leurs Familles.

Parmi les causes de ces accidents répétés on peut citer:

1. le faible suivi par les pêcheurs des bulletins météo;
2. la faible utilisation des gilets de sécurité;
3. le retard des secours surtout du fait de l’absence d’une caserne de sapeurs pompiers dans l’arrondissement de Sindia.

Les comités locaux de pêche doivent développer un plan de communication adaptée au de mode de vie des communautés afin de participer à la réduction de ces accidents en mer.

L’Etat doit aussi penser à renforcer les équipements dans les zones de pêche. Ndayane, malgré son immense parc piroguier ne dispose pratiquement pas d’aire de transformation et de conditionnement du poisson.La politique de pêche pour être efficace doit s’appuyer davantage sur la valorisation des savoirs et bonnes pratiques endogènes.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.